Seconde Guerre Mondiale
 Soldats allemands emmenant un prisonnier américain
 
 
Ce site n'est pas un site officiel  

Accueil     Recherche historique aviateur Elisabethville     Rapports d'évasion     Articles     Les armées du monde
English
 
   


 

Rapport d'évasion du Sgt W Johnson matricule 1690722
 

Le Sgt W Johnson se trouvait à bord du Lancaster de la Royal Air Force qui a été abattu le 7 août 1944 près de La Frenaye en Seine-Maritime. Il a été caché par le maquis jusqu'à la libération de la région par l'armée britannique.

 

Trois aviateurs de ce même vol ont trouvé la mort et sont enterrés dans le petit cimetière de La Frenaye.

 

 

 

"J’ai décollé à bord d’un Lancaster de Skelling-Thorpe le 7 août 44 à 22.00. J’ai sauté en parachute à minuit au-dessus de la côte près de LE HAVRE (NO de l’Europe, carte 1:250 000, feuille 4, L42) et après avoir caché mes équipements de vols, je me suis repéré et j’ai commencé à marcher vers le sud.

Peu après, j’ai atteint un bois et j’ai commencé à marcher à quatre pattes sous la végétation. Je suis arrivé près d’une sorte de hutte et je marchais silencieusement sur la pointe des pieds lorsque j’ai entendu des voix et quelques coups de feu. J’ai couru aussi vite que j’ai pu, roulant sur une pente raide dans ma précipitation. J’ai continué à marcher jusqu’à ce que j’atteigne la périphérie de LILLEBONNE (L82) où je me suis caché dans des buissons pendant toute la journée.

Ce soir-là, j’ai été découvert par un enfant français qui est parti chercher son père. On m’a emmené jusqu’à sa maison et je suis resté chez eux pendant deux nuits pendant qu’il contactait le maquis. Le 9 juin*, un membre du maquis est venu et m’a fait traverser la Seine sur un bateau jusqu’à sa maison où je suis resté pendant deux jours. Ensuite, on m’a emmené dans une petite ferme près de BOURNEVILLE (L81) et je suis resté là pendant une quinzaine de jours; pendant ce temps-là, j’ai participé à quelques opérations de sabotage avec le maquis.

Vers le 25 août, je suis parti à TROUVILLE LA HAULE (L81) et je suis resté là jusqu’à ce que j’établisse le contact avec l'armée britannique le 28 août. Pendant les 4 jours qui ont suivi, j’ai aidé des membres de la résistance à arrêter des soldats allemands et je me suis ensuite rendu au QG de la brigade à BONNEVILLE. "

* Probablement le 9 août

 

 

 

Ci-dessous l’extrait d’une lettre que le sergent W Johnson a envoyée aux parents de Reginald Owen :

 

Je pense qu’il y avait amplement le temps pour permettre à la totalité de l’équipage d’évacuer l’appareil. En fait, c’est ce que je pensais jusqu'à ce que rencontre Art (Meredith le mitrailleur arrière) après mon retour sous contrôle britannique. Je me souviens avoir entendu la voix de Reggie après que l’attaque du chasseur allemand soit terminée et il semblait OK.

En fait, le pilote pensait que le “cerf-volant” (le Lancaster) était OK et a demandé à Reg la direction à suivre. J’ai entendu la voix de Reg donnant la direction à suivre et puis le pilote a subitement donné l’ordre d’abandonner l’appareil. Je suis parti vers la porte arrière et je l’ai ouverte. L’opérateur radio Don Mellish est descendu et nous avons échangé quelques mots et puis j’ai sauté. Le pilote a pu maintenir le « cerf-volant » parfaitement stable pendant me semble-t-il plusieurs minutes après que j’ai sauté. Comme les moteurs étaient en feu, je pouvais suivre la trajectoire pendant qu’il descendait et il a semblait aller droit pour un bon moment puis a subitement piqué du nez comme si le pilote avait quitté l’appareil et sauté en parachute. Puis l’avion s’est subitement enflammé et a explosé en touchant le sol. J’étais persuadé que tout l’équipage avait pu sauter…
 

Transmis par Ed Owen

 

 

 

 

Sources:

 

Rapport d'évasion: http://www.nationalarchives.gov.uk/

 

Informations supplémentaires:


http://www.seconde-guerre-mondiale.com/lafrenaye.htm

http://www.francecrashes39-45.net/page_fiche_av.php?id=1175
http://www.jwappleton.net/genealogy/histories/reginald-john-owen/

Rapport d'évasion du F/Lt E.H.E Hearn

Rapport d'évasion du F/Sgt Arthur Robson Meredith

Sgt J.B. Firth

http://www.seconde-guerre-mondiale.com/lancaster-lafrenaye-fr.htm
Article paru dans le Courrier Cauchois

 

 
     

 

Accueil     Rapports d'évasion     Articles     Recherche historique     Contact     Liens externes
     Conditions générales     Politique de confidentialité

Home     Historical Research POW     Escape Reports     Contact     External Links     Terms and Conditions     Privacy Policy


Copyright © 2010-2015 http://www.seconde-guerre-mondiale.com, Tous droits réservés, All Rights Reserved